C’est dans un ancien hangar agricole, jouxtant une longère dans laquelle il vit avec sa famille, qu’Alfred Rambaud a installé son atelier. Il offre à cet espace une seconde jeunesse, appliquant un des principes qui guide son travail: les objets et les lieux peuvent durer plusieurs vies.

Au moment de la conception, ils sont deux.

Lui et Hortense, sa femme, imaginent ensemble des meubles simples, accueillants et surtout intemporels. Ils pensent que chaque pièce qui résiste au temps, qui demeure élégante, participe à créer des intérieurs durables. Ils vont puiser, dans leur souvenir d’enfance, les formes et les détails des sentinelles de bois silencieuses qu’étaient les petits buffets, les grandes armoires, les tables immenses…

A l’atelier, il est seul ou accompagné par un apprenti. L’utilisation des machines lui permet de disposer de plus de temps pour reprendre ses assemblages à la main, pour finir chaque surface, moulure, chanfrein, sculpture… Donnant au meuble son caractère unique.