En plus des meubles qu’il réalise à l’atelier, Alfred propose plusieurs stages pour permettre à tous de découvrir les différentes facettes du travail artisanal du bois.

Les semaines de fabrication d’un meuble vous permettront d’apprendre à utiliser à la fois des outils manuels mais aussi quelques petites machines électro-portatives. L’idée derrière ces trois projets est de partager un savoir-faire permettant un travail de qualité avec un minimum de machines lourdes, ainsi qu’une philosophie du travail manuel, patient, et appliqué.

Ces formations s’adressent à des novices, à des bricoleurs amateurs, à des personnes en reconversion, mais aussi à des artisans confirmés souhaitant découvrir des méthodes de travail différentes des leurs.

STAGE (3 JOURS) -  INITIATION (3 PLACES PAR STAGE) :

450,00 € – 24 au 26 janvier (SOLD-OUT), 14 au 16 février, 10 au 12 avril (SOLD-OUT) , 5 au 7 juin (SOLD-OUT), 25 au 27 septembre (DEUX PLACES RESTANTES), 16 au 18 octobre (DEUX PLACES RESTANTES), 11 au 13 novembre (DEUX PLACES RESTANTES) et 16 au 18 décembre (DEUX PLACES RESTANTES).

Un stage ouvert et accessible à tous, débutants ou confirmés, pour apprendre ou revoir les bases.

La première journée sera dédiée à la découverte des outils japonais: à savoir les ciseaux (nomi), rabots (kanna) et scies (noko-giri). 
Nous prendrons le temps de voir les différentes déclinaisons de chacun ainsi que leur utilisation spécifique. Étape fondamentale dans les réglages mis en place avant de se servir des outils, nous aborderons l’affutage, sur pierres à eau japonaises.

Les deuxième et troisième jours seront destinés à la réalisation d’assemblages traditionnels utilisés en ébénisterie et en menuiserie en meuble. Les élèves pourront choisir parmi une liste de 10 assemblages ceux qu’ils veulent apprendre à maîtriser: queues d’aronde, tenons/mortaises, mi-bois… Le but sera de découvrir les méthodes pour apprendre à réaliser un assemblage parfait, gage de la permanence d’une pièce. Tout sera fait uniquement avec des outils manuels.

Une fois les assemblages terminés, nous découvrirons l’art de la finition au rabot. Au Japon on dit que cet outils permet de magnifier le bois, de le présenter sous son plus beau jour, de lui rendre hommage. Nous apprendrons donc à ajuster correctement les fers ainsi que le corps du rabot pour couper des copeaux plus fin qu’un cheveux.

STAGE (5 OU 6 JOURS) -  FABRICATION D'UN MEUBLE (2 PLACES PAR STAGE) :

 

PROGRAMME :

JOUR 1 – La matinée est dédiée à la découverte de l’atelier et du projet à réaliser. Le bois que vous recevrez aura préalablement été mis à dimension et sera prêt à être travaillé mais nous prendrons le temps de voir et de discuter du débit, du calepinage et du corroyage. Après quoi nous entreprendrons une étape cruciale dans la fabrication d’un meuble: le traçage, gage essentiel d’un assemblage pérenne. Chaque élève apprendra à utiliser pointe à tracer, trusquins (japonais et occidentaux), équerre, fausse-équerre… Nous débuterons ensuite à dégrossir mortaises et rainures…

JOUR 2  et 3 – Les journées suivantes seront intégralement dédiées à l’usinage des différents assemblages du projet: d’abord les mortaises, dégrossies puis équarries, et ensuite les tenons, tracés pour s’ajuster parfaitement à leurs mortaises respectives, puis dégrossis et équarris eux aussi.

JOUR 4 – Après avoir pris le temps de façonner les éléments du projets il sera temps de finir chaque pièce indépendamment les unes des autres. Pour ce faire nous découvrirons une des spécificités de l’atelier: le rabot japonais, ou Kanna. Capable d’enlever des copeaux d’une grande finesse et de travailler à contre fil sans éclater le bois, les rabots japonais sont connus pour magnifier le bois, et pour finir une surface comme aucun autre outils ne peut le faire. Une fois cette étape finie, il sera temps de coller (sauf pour les tréteaux qui ne nécessiteront pas de collage).

JOUR 5 – Étape délicieuse dans la fabrication d’un meuble, nous commencerons la matinée par desserrer les serres-joints et découvrir les pièces quasi-finies. Il sera ensuite temps de ressortir d’autres rabots, plus petits cette fois, pour finir le meuble à part entière: ajuster les éventuels désaffleurs, chamfreiner les arrêtes, et enlever toutes les traces de colles. Cette étape longue et minutieuse précèdera l’application d’une huile de finition. Pour ceux qui auront choisi les tréteaux, la journée sera axée autour de l’usinage et la mise en place des différentes chevilles.

JOUR 6 (uniquement pour le cabinet) – Le dernier jour sera celui de la fabrication du tiroir. Nous commencerons par assembler la façade et les cotés des tiroirs par queues d’aronde semi-recouverte. Cette étape sera faite intégralement à la main. Le dos et le fond du tiroirs quant à eux, seront assemblés par rainures (droite et à queue d’aronde) à la défonceuse sous table.

IMG_9745-1

LE BANC (1 100,00 € – 10 au 14 juin, et 16 au 20 septembre (UNE PLACE RESTANTE) 2024)

Le dessin de ce banc est inspiré par le mobilier shaker, à la fois très simple dans son esthétique et intelligemment assemblé de sorte à perdurer dans le temps.

Pendant cette semaine de formation les participants seront amenés à apprendre et/ou se perfectionner dans le tracé des assemblages, dans l’utilisation de petites machines pour permettre de dégrossir le travail, et dans l’utilisation des outils manuels (rabots, ciseaux, scies, guimbardes…). Conscient que c’est ce dernier travail qui donne la plus grande satisfaction tout en offrant une précision inégalable, l’utilisation des machines libère un temps précieux qui nous permettra d’ajuster avec précision chaque assemblage, et de finir au rabot chaque surface du meuble.

Bien que très simple d’apparence, les assemblages choisis pour ce banc sont relativement complexes et nécessiteront une grande précision d’exécution.

Des gabarits de montage d’usinage seront mis à disposition des stagiaires qui souhaiteraient profiler les pieds et le plateau du banc.

LES TRETEAUX (1 100,00 € – du 15 au 19 avril (SOLD-OUT), du 18 au 22 novembre (SOLD-OUT) 2024)

Sans doute le projet le plus axé sur le travail manuel. Selon le rythme de chacun nous n’aurons peut-être même pas recours aux machines!

L’idée ici est de transmettre un enseignement qui sert tous les jours à l’atelier: celui qu’Alfred a appris auprès d’un maître charpentier au Japon. Les élèves découvriront et/ou apprendront à maîtriser différents outils: scies japonaises (Dozuki, Ryoba…), rabots, essentiels à l’exécution d’assemblages précis et pérennes (Hira Kanna, Kiwa Kanna, Mentori Kanna…) et bien évidemment les ciseaux. En plus des outils, les participants apprendront le rôle et la nature des assemblages les plus fréquemment utilisés en menuiserie et en ébénisterie et les différentes façons de cheviller un assemblage afin de réussir à concevoir des objets dont la qualité technique ne dépendra pas de l’utilisation de clou, de vis ou de colle.

Selon l’expérience et les ambitions de chacun, les participants pourront aussi choisir d’autres assemblages que ceux proposés tout en gardant en tête que les tréteaux devront être démontables.

IMG_9686-1
IMG_9713-1

LE CABINET (1 380,00 € – du 6 au 11 mai (SOLD-OUT), du 7 au 12 octobre (UNE PLACE RESTANTE) 2024)

La pièce qui demande le plus de travail et celle qu’Alfred conseille à ceux qui ont une réelle expérience dans le bois.

Tout comme le projet du banc, ce cabinet est inspiré par le mobilier shaker. Les élèves seront amenés à utiliser à la fois des outils manuels et du petit électro-portatif. Pendant 6 jours, nous apprendrons à tracer et à usiner les assemblages d’un petit cabinet, pièce d’apprentissage par excellence – car il faut y voir une version réduite d’une commode, d’une armoire, d’une étagère… En plus du tronc commun aux deux premières pièces, le façonnage de certains éléments et la présence du tiroir viennent rajouter une autre dimension à ce projet. Pensé pour l’enseignement, ce cabinet propose une grande variété de tenons/mortaises (simple, en peigne, débouchant…) ainsi qu’un grand classique de l’ébénisterie: un tiroir à queues d’aronde.

WEEK-END AFFUTAGE (4 PLACES PAR STAGE)

440,00 € – 20 et 21 janvier 2024 (SOLD-OUT)

Pas de mystère ici, deux jours exclusivement dédiés à un savoir-faire essentiel pour quiconque veut travailler le bois: l’affûtage (les élèves sont invités à amener avec eux les outils qu’ils utilisent ou souhaitent apprendre à utiliser).

Au Japon, on apprend qu’entretenir correctement ses outils c’est 80% du travail. Un outil bien affûté c’est avant tout un marque de respect pour celui qui l’a forgé, mais c’est aussi un outil qui fonctionne correctement, et qui donne donc du plaisir à celui qui s’en sert tout en lui permettant d’économiser sa force et son temps.

Le premier jour, après avoir partagé une boisson chaude et quelques viennoiseries en faisant un rapide tour de l’atelier, nous ferons un point théorique sur l’affûtage puis nous découvrirons les outils qui nous serviront tout le long du week-end: une large variété de pierres à eau japonaises synthétiques ainsi qu’une meule à eau et ses différentes pierres. Les premiers outils sur lesquels nous jetterons notre dévolu seront les ciseaux à bois et les fers de rabots, indispensables à tous projets. Après un éventuel coup de meule pour rectifier les angles, nous commencerons l’affûtage sur des pierres à granulométrie forte (400) et nous affinerons au fur et à mesure le tranchant jusqu’à polir sur des pierres très fines (8 000, 10 000 et 12 000). Nous répéterons l’opération jusqu’à ce que les participants soient à l’aise avec toutes les étapes et se sentent en mesure de reproduire le processus chez eux.

Le second jour les participants seront libres de poursuivre le travail commencé la veille ou alors, s’ils le souhaitent, ils pourront se tourner vers l’affûtage d’autres outils (outils de tournage, gouges de sculpture, planes, mèches à bois, haches…). Si certains participants le souhaitent ce sera aussi l’occasion de tester les outils affutés la veille en creusant une mortaise par exemple ou en finissant une surface au rabot.

 

POLITIQUE D’INSCRIPTION ET D’ANNULATION

Nous invitons toutes personnes concernées à lire et prendre en compte ces informations:

– toute inscription sera confirmée à la réception du règlement de l’acompte (30%);

– les frais d’inscription ne seront pas remboursables;

– le règlement du solde devra être fait au moins une semaine avant le début du stage;

– en cas d’annulation plus de 30 jours avant la date de début du stage, l’acompte pourra être reporté sur une autre formation dans les 6 mois;

– nous nous réservons le droit d’annuler à tout moment une formation et garantissons dans ce cas le remboursement intégrale aux participants.

 

 

 

Pour toute inscription ou demande supplémentaire d’information, merci de nous envoyer un message à l’adresse suivante: atelier@alfredrambaud.com